L’hivernage de la moto

grey

Si vous ne voulez pas vous enrhumer au guidon de votre deux-roues, sachez que votre engin préfère également être à l’abri des coups de froid. Remiser votre moto dans votre garage le temps que l’hiver passe, oui. Mais retrouver la belle grippée et hors d’état de marche une fois les beaux jours revenus, non merci. Comment s’assurer que l’on retrouvera sa moto pimpante ? MotoAssurance vous conseille.

 

Où et comment remiser sa moto ?

L’humidité, la poussière ou encore le froid sont les ennemis jurés d’une moto immobilisée. Ces éléments peuvent rouiller ou user prématurément certains équipements : votre moto ne doit pas dormir dehors mais dans une pièce fermée. Autre geste élémentaire qui vous évitera de perdre votre belle à tout jamais : bloquez la direction et retirez les clés du contact !

Bien laver sa moto

Il est important de briquer sa moto et de bien en nettoyer chaque recoin afin qu’aucune saleté humide (boue, feuille…) ne vienne rouiller votre équipement et user les peintures. Votre deux-roues doit être parfaitement sec au moment de son hibernation. Vaporiser de l’anti-rouille sur les peintures et sur les enduits n’est pas non plus un luxe et vous tranquillisera d’autant plus.

Faire le plein

Un réservoir non rempli peut rouiller à cause des gouttes de carburant toujours présentes. Il est éventuellement possible de le laisser vide en le graissant et en le laissant ouvert, dans une pièce sans humidité. Mais mieux vaut faire le plein et laisser tourner la moto quelques minutes.

Débrancher la batterie

Votre batterie ne doit pas rester déchargée trop longtemps, sinon elle ne fonctionnera plus, et vous serez obligé de la changer une fois les beaux jours revenus. Il est primordial de ne pas laisser la batterie branchée sur la moto afin qu’elle ne s’use pas inutilement. Gardez-la au chaud et branchez-la à un chargeur adapté, qui détectera chaque baisse de tension et rechargera la batterie automatiquement.

Faire la vidange et graisser la chaîne

Il est essentiel de vider l’huile présente dans le moteur puis de remplacer le filtre avant de remplir de nouveau le réservoir. Cette huile propre garantira un bon graissage du moteur au moment du redémarrage.

À ce sujet, il est vivement conseillé de graisser la chaîne de votre moto afin qu’elle ne subisse qu’au minimum les effets de son arrêt forcé. Vous pouvez également l’enlever, la graisser et la faire reposer dans du lubrifiant.

Surélever les pneus

Afin de ne pas abîmer les pneus, le mieux est de suspendre la moto au-dessus du sol grâce aux béquilles avant et arrière ou à la béquille centrale. Gonfler les pneus au maximum, afin d’éviter que la chute de pression provoquée par l’immobilisme prolongé ne les déforme, vous épargnera un lourd investissement une fois le printemps arrivé !

Couvrir la moto avec une housse

Il est bon de couvrir la moto pour la protéger au maximum des éléments extérieurs. Mais il faut aussi la laisser respirer et ne pas choisir un tissu hermétique. Sinon, l’humidité risque d’abîmer votre carrosserie !