Conduire une moto en toutes circonstances

conduite-moto

Une moto n’ayant pas la stabilité d’une automobile, sa conduite nécessite une vigilance accrue. Non seulement vous devez avoir un œil sur la circulation, mais vous devez aussi être attentif à l’état du sol.
Euro-Assurance, votre partenaire assurance moto, vous donne les clés pour conduire un deux-roues en toutes circonstances.

Conduire sous la pluie

S’il faut toujours être bien couvert lorsque l’on roule à moto, c’est encore plus vrai par temps de pluie. Mouillé ou transi de froid, vos réflexes diminuent. Afin d’éviter cela, portez une veste et un sur-pantalon étanches et de bons gants.
Pour le casque, préférez-en un intégral disposant d’une visière étanche que vous veillerez à garder propre.
La pluie réduit l’adhérence sur route. Sur sol glissant, adaptez votre vitesse aux circonstances climatiques, évitez les à-coups et ne freinez pas dans les virages. En outre, méfiez-vous des feuilles mortes, des bandes blanches, des passages piétons, des pavés ainsi que des plaques d’égouts, lesquelles sont extrêmement glissantes.

Conduire sous le vent ou par temps de neige

Le vent est un élément perturbant la conduite surtout lorsqu’il souffle en bourrasques. Dans cette situation, il est donc recommandé de réduire sa vitesse.
S’il neige, mieux vaut laisser sa moto au garage et emprunter les transports en commun ou utiliser sa voiture. Si cela n’est pas possible, redoublez de vigilance : prenez garde aux autres usagers de la route ; respectez les distances de sécurité. Réduisez considérablement votre vitesse : la neige et le verglas diminuent l’adhérence de vos pneus.

Conduire de nuit

Pour lutter contre l’éblouissement, portez des verres anti-reflets colorisés jaunes. Ils accélèrent la récupération après chaque éblouissement. A défaut, fixez le bord droit de la chaussée lors du croisement d’autres véhicules.
Soyez bien visible. Portez un blouson ou une veste moto comportant des éléments réfléchissants en surface suffisante. A défaut, rajoutez des bandes réfléchissantes (en vente dans les rayons accessoires cycles des grandes surfaces spécialisées dans le sport). Vérifiez le fonctionnement de votre éclairage arrière.

Modifier l’assurance moto

Durant la période hivernale vous décidez de remiser votre moto dans votre garage ? Parlez-en à votre assureur. Il peut peut-être adapter votre contrat d’assurance deux-roues avec une réduction de la cotisation.
Si vous la confiez à un professionnel, renseignez-vous sur les conditions de son assurance.

Notre conseil

Il existe des stages de conduite de nuit et par temps de pluie qui vous permettent de compléter l’apprentissage prodigué par la moto-école. Il vous faudra compter au moins 300 €.